Violence contre les femmes : Franc succès de la chaîne humaine

Jeudi, 13 Décembre 2012 10:11
Imprimer PDF

Ce 8 décembre, l’esplanade en face du Parlement s’est transformée en une grande messe où les Marocains ont manifesté leur solidarité  avec les femmes victimes de violence basée sur le genre.

La manifestation, à l’appel de la Coalition «Printemps de la dignité», a pris une forme inédite, puisqu’il s’agissait de former une chaîne humaine de deux rangées, l’une constituée de 350 victimes de violences et l’autre des militants et autres sympathisants de la cause. Mieux encore, ce sit-in a connu la lecture de poèmes, chants, d'une chorégraphie ainsi qu’une pièce théâtrale, organisés entre le Parlement et le ministère de la Justice. Le tout sous la direction artistique de l’artiste peintre marocain, Ali Idrissi Kaitouni. Rappelons que cette année les associations ont eu la mauvaise surprise de constater que le ministère de tutelle a annulé les activités qui se tenaient en marge de la Journée mondiale de lutte contre la violence faite aux femmes. Pis encore, elles se plaignent de ne trouver aucun interlocuteur à l’écoute de leurs doléances dans l’actuel gouvernement. Certaines militantes n’hésitent pas à dénoncer un retour en arrière des mentalités au Maroc. Rappelons que l’objectif de la chaîne était d’appeler à l’accélération de la mise en œuvre de la Constitution et la réforme du code pénal de sorte à garantir une législation pénale qui protège les femmes contre la violence et prohibe la discrimination.


Commentaires (0)add
Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy
Finances News